Immobilier : 5 raisons pour continuer à acheter malgré la hausse des taux

L’attractivité fiscale du PER : analyse approfondie et cas concrets

L’avantage fiscal du Plan d’épargne retraite (PER) réside dans sa capacité à réduire l’impôt sur le revenu, mais son attractivité dépend de plusieurs facteurs clés :

Taux d’imposition actuel:

  • Plus votre tranche marginale d’imposition (TMI) est élevée, plus l’avantage fiscal du PER est important. En effet, les versements effectués sur le PER sont déductibles de vos revenus imposables, ce qui signifie que vous payez moins d’impôts aujourd’hui.
  • Par exemple, si vous êtes dans la tranche marginale d’imposition à 41%, chaque versement de 100€ sur votre PER vous permet de réduire votre impôt de 41€.
  • A contrario, si vous êtes non imposable ou dans une tranche marginale d’imposition basse, l’intérêt fiscal du PER est moindre.

Taux de remplacement à la retraite:

  • Le taux de remplacement correspond au rapport entre vos revenus d’activité et vos revenus à la retraite. Plus ce taux est bas, plus la perte de revenus à la retraite est importante.
  • Le PER permet de compenser cette perte de revenus en vous constituant un capital à long terme. Ce capital peut ensuite être utilisé pour générer des revenus complémentaires à la retraite, sous forme de rente ou de rachats partiels.
  • L’avantage fiscal du PER est donc d’autant plus important si votre taux de remplacement est bas.

Profils potentiellement les plus intéressés:

  • Cadres et professions libérales: Ces catégories de professions ont généralement des revenus élevés et une TMI élevée. Ils peuvent donc profiter pleinement de l’avantage fiscal du PER.
  • Simulaons l’exemple d’un cadre imposable à 41%: Un versement de 10 000€ sur son PER lui permet d’économiser 4 100€ d’impôts sur le revenu. Cet argent peut ensuite être investi pour générer des revenus complémentaires à la retraite.
  • Autres profils: Le PER peut également être intéressant pour les personnes qui ont des revenus irréguliers ou qui changent de situation professionnelle au cours de leur carrière.

Limites et points d’attention:

  • Il existe des plafonds de versements annuels sur le PER. Ces plafonds varient en fonction de votre revenu professionnel et de votre situation familiale.
  • Les sommes versées sur le PER sont bloquées jusqu’à votre départ à la retraite. Il existe quelques exceptions à cette règle, mais il est important de s’en tenir aux conditions d’utilisation du PER pour profiter pleinement de l’avantage fiscal.
  • Le PER est un produit d’épargne à long terme. Il est important de choisir un PER qui correspond à vos objectifs financiers et à votre horizon de retraite.

Cas concrets pour illustrer l’attractivité du PER:

  • Cas 1 : Un cadre supérieur avec un revenu annuel de 100 000€ et une TMI de 41% verse 10 000€ sur son PER. Il économise ainsi 4 100€ d’impôts sur le revenu. Cet argent est investi dans un fonds actions qui génère un rendement annuel de 5%. Au bout de 30 ans, son capital aura atteint environ 80 000€.
  • Cas 2 : Un artisan avec un revenu annuel de 50 000€ et une TMI de 30% verse 5 000€ sur son PER. Il économise ainsi 1 500€ d’impôts sur le revenu. Cet argent est investi dans un fonds diversifié qui génère un rendement annuel de 4%. Au bout de 25 ans, son capital aura atteint environ 45 000€.

Simulations et exemples chiffrés:

  • Simulateur PER : Vous pouvez utiliser un simulateur PER en ligne pour estimer l’avantage fiscal que vous pouvez obtenir en souscrivant un PER.
    • Les sommes versées sur le PER sont exonérées d’impôt sur le revenu lors du versement.
    • Les intérêts générés par le PER sont également exonérés d’impôt sur le revenu tant qu’ils ne sont pas rachetés.
    • Lors de la sortie du PER, vous avez le choix entre plusieurs options :
      • Rente viagère : La rente viagère est imposable sur le revenu à titre de revenu de remplacement. Le taux d’imposition dépend de votre âge et de votre situation fiscale.

Rachat partiel ou total : Le rachat partiel ou total du PER est imposable sur le revenu à la différence entre le montant racheté et les sommes versées. Il est possible d’opter pour une imposition au barème progressif de l’impôt sur le revenu ou pour un prélèvement forfaitaire libératoire.
Un cadre supérieur avec un revenu annuel de 100 000€ et une TMI de 41% verse 10 000€ sur son PER chaque année pendant 30 ans. Son PER est investi dans un fonds actions qui génère un rendement annuel de 5%. Au bout de 30 ans, son capital aura atteint environ 360 000€. Son économie d’impôts sur le revenu

Simulations et exemples chiffrés

Un artisan avec un revenu annuel de 50 000€ et une TMI de 30% verse 5 000€ sur son PER chaque année pendant 25 ans. Son PER est investi dans un fonds diversifié qui génère un rendement annuel de 4%. Au bout de 25 ans, son capital aura atteint environ 180 000€. Son économie d’impôts sur le revenu s’élèvera à environ 22 500€.

Fiscalité à la sortie du PER:
L’attractivité fiscale du PER dépend de plusieurs facteurs individuels. Il est important de bien analyser votre situation et vos objectifs financiers avant de souscrire un PER.

Le PER est un produit d’épargne à long terme qui peut vous aider à vous constituer un capital pour votre retraite et à profiter d’un avantage fiscal. Il est important de choisir un PER qui correspond à vos besoins et à votre profil de risque et pour ce faire chez Aeternia on vous aide et vous guide au mieux pour constituer le meilleur avantage fiscal qu’il vous faut !

Lire nos actualités

BOURSE/FINANCE

Fiscalité : le vrai coût des niches fiscales

BOURSE/FINANCE - PARTICULIERS

Comment anticiper et préparer le besoin de revenu pour les études de vos enfants avec Aeternia ? 

BOURSE/FINANCE

Qui va recevoir son crédit d’impôts en janvier ?

Investissements immobiliers - SCPI

Démembrement temporaire : investir dans des SCPI en nue-propriété ?

PARTICULIERS

Découverte et Récupération de 6,7 Milliards d’Euros en Comptes Dormants via Ciclad

SCPI

Comment bien déclarer ses revenus de SCPI ?