Objectif d’investissement

Réduire mes impôts

Quelles solutions utiliser pour alléger ma fiscalité ?

Le PER

Les versements effectués sur un PER peuvent être déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 10% de vos revenus professionnels et dans un maximum de 35 193€ (en 2024).

Si le plafond de déduction n’est pas atteint, la part qui n’aura pas été utilisée pourra être reportée au cours des 3 années suivantes. Si vous êtes marié ou pacsé, avec une imposition commune, il est possible d’utiliser le plafond de votre conjoint ou partenaire de pacs.

En savoir plus

Les Groupements Fonciers Forestiers (GFF)

Le Groupement Forestier est une forme particulière de société civile. La détention de groupement forestier peut permettre au contribuable de bénéficier d’un certain nombre d’avantages fiscaux. Ainsi, selon le type d’investissement (groupements fonciers forestiers (GFF) / groupements forestiers d’investissement (GFI)) et la date de réalisation, il peut bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt. En outre, il bénéficie d’exonération sur toute une série de taxes : exonération partielle d’IFI, de droits de mutation à titre gratuit lors de leur donation ou de leur transmission par succession. 

FIP FCPI

Les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) sont des outils de placement collectif qui mettent en relation les investisseurs pour financer le développement d’entreprises innovantes. 

Les personnes qui souscrivent en numéraire des parts de FCPI bénéficient :

  • d’une réduction d’impôt de 18 % du montant investi (retenu dans la limite de 12 000 € pour les contribuables célibataires et 24 000 € pour les couples) ;
  • et, éventuellement, d’une exonération d’impôt sur le revenu pour les plus-values de cession sous certaines conditions (elles restent toutefois soumises aux prélèvements sociaux).

Les parts ayant donné lieu à la réduction d’impôt doivent être conservées pour une durée minimum de 5 ans. Les sociétés de gestion peuvent fixer une durée de conservation supérieure. 

La réduction n’est pas cumulable avec certains autres avantages fiscaux.

Les souscriptions aux Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu, égale à 18 % des versements effectués retenus dans la limite de 12 000 € pour une personne seule et de 24 000 € pour un couple (pacsé ou marié) soumis à imposition commune.

Les FIP sont des fonds communs de placement à risque, investissant dans des petites et moyennes entreprises régionales en développement, non cotées et réparties sur trois régions limitrophes. Le FIP doit consacrer 10 % de son actif à des PME de moins de 5 ans.

Dons aux associations

Effectuer des dons aux associations ou organismes d’intérêt général permet d’obtenir une réduction d’impôts de 66 ou 75% (selon le montant et le type d’association / organisme). Cette réduction d’impôts est plafonnée à 20% du revenu imposable (avec report possible au-delà, pendant 5 ans).

Pour être valable, il faut que le don remplisse les 3 conditions : 

  • il doit être à but non-lucratif 
  • doit avoir un objet social et une gestion désintéressée
  • Ne doit pas fonctionner auprès d’un cercle restreint de personnes 

Lire nos actualités

BOURSE/FINANCE

PEA : Quels taux pour les prélèvements sociaux ?

Epargne retraite - PARTICULIERS

Comment aider nos petits-enfants en toute sécurité juridique et fiscale ?

BOURSE/FINANCE

Fiscalité des entreprises : Rapport de la fin de la CVAE à l’année 2027.

PARTICULIERS

Comment l’IA révolutionne les placements et les investissements

Une étude d’Invesco met en évidence que la moitié des investisseurs ont déjà intégré l’intelligence artificielle (IA) dans leurs stratégies…

Lire la suite

BOURSE/FINANCE

Avantages fiscaux : Pourquoi certains Français n’en profitent pas ?

Investissements immobiliers

Immobilier : les villes ou il faut encore acheter et les autres