Quels produits d’épargne pour vos enfants ?

Selon le sondage “Les parents et l’épargne pour leurs enfants” réalisé par IFOP pour SicavOnline, 85% des parents déclarent avoir ouvert au moins un produit d’épargne à destination d’au moins un de leur enfant mineur.

53% des parents n’ont ouvert qu’un seul produit d’épargne à leurs enfants et 25% ont ouvert deux produits. Sur la moyenne des réponses, les parents ouvrent 1,5 produit d’épargne ouverts pour les enfants.
 Dans le détail, c’est le Livret A qui est privilégié par les parents pour leur enfant. Ils sont en effet 2/3 d’entre eux à choisir ce produit d’épargne (67%) et dans une moindre mesure 1/3 ont ouvert un livret jeune (33%) – ces livrets ayant actuellement un rendement relativement intéressant (3%) malgré l’inflation qui se maintient au-delà de ce seuil.
 Cependant, c’est la grande avancée de l’assurance vie auprès de notre panel de personnes interrogées qu’il est intéressant de souligner. En effet, 21% des parents déclarent avoir ouvert une assurance vie à destination d’au moins un de leurs enfants. Or, lorsqu’ils étaient eux-mêmes mineurs, seuls 8% de leurs parents leur avaient ouvert une assurance vie, soit un chiffre en augmentation de 13%.Quant à la principale raison d’ouverture d’un produit d’épargne à destination d’un enfant, c’est d’abord pour l’aider à financer un projet futur (immobilier, voyage, études…) avec 44% des répondants.

Selon les résultats du sondage réalisé, 75% des parents de mineurs se sont en effet vus ouvrir un produit d’épargne lorsqu’ils étaient jeunes contre 85% qui le font actuellement pour leurs enfants.
 En moyenne, leurs propres parents ont ouvert 1,3 produit d’épargne, soit -0,2 points par rapport à aujourd’hui. S’ils étaient également une courte majorité (56%) à n’ouvrir qu’un seul produit, ils sont aujourd’hui plus nombreux à en avoir ouvert deux (25% contre 16% de leurs parents à l’époque).

Elle est fonction du comportement d’épargne de leurs propres parents lorsqu’ils étaient eux-mêmes mineurs.

Les parents concernés par l’ouverture d’un produit d’épargne lorsqu’ils étaient mineurs sont en effet plus nombreux à avoir ouvert au moins un produit pour leurs enfants (93% soit +8 points par rapport à la moyenne). A l’inverse, ceux dont les parents n’avaient pas ouvert de produit particulier leur étant destiné sont nettement moins nombreux à avoir ouvert au moins un produit pour leurs enfants (60%, soit -25 points par rapport à la moyenne).

Lire nos actualités

Investissements immobiliers

Immobilier : Mettre en place une tontine pour protéger le conjoint survivant

Investissements immobiliers

C’est quoi une SCPI ? Comment choisir sa SCPI ?

Assurance vie

Assurance vie : Pourquoi il faut purger ses plus-values en fin d’année

BOURSE/FINANCE - PARTICULIERS

Comment donner de l’argent pour les fêtes sans risque fiscal

PARTICULIERS

Un site pour évaluer les terres, prés, vignes et autres forêts

Investissements immobiliers

Les avantages fiscaux des placements forestiers mis en exergue par Romain D’Agnano sur YouTube