Comment l’IA révolutionne les placements et les investissements

Une étude d’Invesco met en évidence que la moitié des investisseurs ont déjà intégré l’intelligence artificielle (IA) dans leurs stratégies d’investissement systématique.

L’étude met en évidence que la moitié des investisseurs ont déjà intégré l’intelligence artificielle (IA) dans leurs stratégies d’investissement systématique, et ils prévoient une révolution à venir dans la gestion de portefeuille. Plus précisément, 62 % s’attendent à ce que l’IA atteigne le même niveau d’importance que l’analyse d’investissement traditionnelle d’ici dix ans, et 13 % pensent même qu’elle dépassera cette dernière.

Les investisseurs systématiques tirent déjà parti de l’IA pour diverses fonctions essentielles. L’IA est utilisée pour analyser le comportement du marché par 46 % des répondants et pour gérer l’allocation d’actifs et les risques par 38 %. Ils reconnaissent l’IA pour son rôle dans la réduction des biais cognitifs et l’anticipation des événements imprévus.

L’utilisation de l’IA devrait augmenter considérablement dans les années à venir, avec 76 % des investisseurs envisageant de l’adopter pour développer et tester des stratégies d’investissement, et 55 % pour surveiller et ajuster les positions en temps réel.

Défis et opportunités

Les distributeurs d’investissements plébiscitent l’IA pour une gestion plus efficace des risques (76 %) et sa capacité à s’adapter aux évolutions du marché (65 %). Cependant, ils reconnaissent également les défis, notamment le coût de mise en œuvre (64 %) et la complexité liée à l’interprétation des modèles d’IA (61 %), en tant qu’obstacles majeurs à son adoption.

Bernhard Langer, CIO de Quantitative Strategies chez Invesco, souligne la préoccupation des distributeurs quant à la possibilité de l’IA de supplanter les stratégies de gestion traditionnelles, en particulier auprès des investisseurs plus jeunes, ce qui nécessite une adaptation rapide des entreprises.

ESG et le rôle de l’IA

L’étude met également en avant l’importance croissante de l’IA dans l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les portefeuilles d’investissement. Près des deux tiers des personnes interrogées utilisent des stratégies systématiques pour intégrer l’ESG, soulignant l’IA comme un outil permettant de combler le « déficit de données » et de gérer les incohérences entre les agences de notation.

Variations régionales

L’étude révèle d’importantes variations régionales dans l’adoption de l’IA et des outils de traitement du langage naturel (NLP). Les investisseurs de la région EMEA se montrent plus sceptiques que leurs homologues en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord quant à l’avenir de l’IA.

En conclusion, l’investissement systématique évolue rapidement grâce à l’IA et aux approches quantitatives, offrant aux investisseurs de nouvelles perspectives pour gérer la volatilité, améliorer la gestion des risques, et intégrer l’ESG dans leurs stratégies d’investissement, malgré les défis techniques et réglementaires persistants.

Lire nos actualités

BOURSE/FINANCE

Fiscalité des entreprises : Rapport de la fin de la CVAE à l’année 2027.

BOURSE/FINANCE

L’Assurance-vie reprend des couleurs en fin d’année

BOURSE/FINANCE

Pourquoi les Français sont parmi les meilleurs épargnants d’Europe ?

BOURSE/FINANCE

Quel salaire minimum pour valider un trimestre de retraite en 2024 ?

BOURSE/FINANCE

Pourquoi faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ?

BOURSE/FINANCE

Cession d’entreprise : Quelle stratégie pour optimiser la fiscalité ?