Investir dans la forêt au travers d’un GFI : une bonne idée pour votre patrimoine et pour l’environnement 

 

Près de 75 % des forêts françaises sont détenues par des propriétaires privés. Cet investissement, qui ne cesse d’attirer les investisseurs et épargnants, offre de nombreux avantages à plusieurs niveaux. Investir en forêt est une solution de diversification, qui plus est durable, stable et qui ouvre droit à des abattements ou exonérations fiscales. Aeternia Patrimoine vous en dit plus sur cet actif tangible, sur ses avantages et les moyens d’en acquérir. 

Qu’est ce que l’investissement forestier et pourquoi attire t-il 

L’investissement en forêt, ou investissement forestier, consiste à acquérir des terres boisées dans le but de générer des revenus et/ou de valoriser son patrimoine. Il s’agit d’acheter des parcelles de forêts qui peuvent être déjà plantées ou nécessiter des travaux de reboisement.

 

L’investissement en forêt est un investissement écologique, rentable, stable. C’est un investissement dans un actif tangible, une opportunité de diversifier votre patrimoine, et un placement responsable qui peut avoir du sens pour vous, et qui offre qui plus est, des avantages fiscaux. Détaillons. 

Pourquoi investir dans la forêt : des avantages à de multiples niveaux 

Les avantages économiques : stabilité et diversification

D’un point de vue économique, la forêt est une source de revenus stable grâce à la vente de bois (qui peut être utilisé pour le secteur de la construction, de l’énergie, du papier, etc.) et à d’autres activités comme la chasse ou le tourisme. La demande de bois étant constante, voire croissante. Elle offre aussi une certaine protection contre l’inflation, car la valeur du bois tend à augmenter avec le temps. Aussi, la forêt étant un actif naturel renouvelable de manière continue, cela en fait un investissement durable dans le temps. 

 

C’est aussi une opportunité pour diversifier vos placements financiers dans des actifs tangibles, moins soumis aux fluctuations des marchés financiers. La forêt est d’autant plus un investissement à long terme qui peut être transmis de génération en génération

Les avantages environnementaux et sociaux 

Sur le plan environnemental, la forêt contribue à la conservation des écosystèmes et à la biodiversité (en servant de refuge pour de nombreuses espèces de faune et de flore) et joue un rôle central dans la lutte contre le changement climatique (en séquestrant le carbone). Socialement, les forêts contribuent à créer de nombreux emplois, fournissent des ressources essentielles, et offrent des espaces de loisirs et de détente. Investir en forêt soutient et protège ces phénomènes. 

Les avantages fiscaux : transmission, IR et IFI 

Pour encourager les investissements dans les forêts françaises, le gouvernement a mis en place différents avantages fiscaux, qui permettent notamment une exonération de droits de transmission (succession ou donation) à hauteur de 75 % de la valeur des forêts détenues, à condition de s’engager à une gestion durable sur le long terme. 

 

Aussi, les investissements dans les GFI peuvent donner droit à des réductions d’impôt sur le revenu de 25 % du montant investi (sous réserve de la publication d’un décret), dans la limite de 50 000 € pour une personne seule (100 000 € pour un couple marié ou pacsé), à condition de conserver l’investissement au moins cinq ans. 

 

Il convient de mentionner que l’achat de terrains forestiers ou de parts de groupements forestiers sur le marché secondaire peut également bénéficier de dispositifs fiscaux favorables, comme le crédit d’impôt du dispositif d’encouragement fiscal à l’investissement en forêt (Defi), sous réserve de certaines conditions de détention minimale.

 

Parallèlement, les parts de GFI restent imposables à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), mais bénéficient d’une exonération totale, sous réserve de détenir moins de 10 % du capital et des droits de vote.

 

Notons que, comme tout investissement, l’investissement en forêt comporte des risques. Ces derniers étant moins liés aux fluctuations des prix qu’aux risques climatiques (incendies, tempêtes) et phytosanitaires. Certains risques peuvent sous conditions être couverts par des polices d’assurances. 

Qui peut investir en forêt et comment ?  

Acheter en direct  

Il existe plusieurs profils d’investisseurs forestiers. Certaines personnes choisissent d’investir dans les forêts dans un objectif de diversification. D’autres investissent dans ce secteur par l’envie de participer à un projet citoyen, ou par des convictions écologiques. Ainsi, il est tout à fait possible pour un particulier d’acheter des parcelles de forêt dont il est le détenteur à 100 %, mais cela à un prix très fort. Cet investissement en direct est donc réservé aux personnes avec un patrimoine assez important. 

 

Aussi, acheter directement une parcelle de forêt nécessite des connaissances en gestion forestière ou le recours à des professionnels pour gérer la forêt, du fait que ces dernières doivent être gérées de manière durable, en respectant les normes environnementales et les plans de gestion forestière approuvés par les autorités locales.

Les GFI et GFF 

Pour ne pas avoir à supporter ces contraintes de gestion, de logistique, ou des volumes d’investissement trop importants, une autre option s’offre à vous, investir en Groupements Forestiers d’Investissement (GFI). Les GFI sont des sociétés d’investissement collectif qui regroupent des parcelles forestières en France et en Europe et permettent aux investisseurs d’acheter des parts de forêts sans se soucier de la gestion opérationnelle, qui est assurée par une société de gestion professionnelle comme France Valley, le principal gérant des GFI. Ce dernier est spécialisé dans les actifs naturels tels que les groupements forestiers et viticoles, en France et en Europe et a pour objectif d’acquérir et exploiter des forêts de manière durable. 

 

Il existe aussi les Groupements Fonciers Forestiers (GFF). Les GFF sont des sociétés civiles qui permettent à plusieurs propriétaires de regrouper leurs biens forestiers. La gestion de ces forêts est souvent réalisée par les associés eux-mêmes ou par un gestionnaire forestier désigné. L’objet des GFF est d’acquérir puis de gérer des forêts ou des terrains à reboiser. Le GFF vise à la gestion durable et à la valorisation des forêts, avec un objectif patrimonial. Dans les GFF, votre responsabilité est illimitée. Aussi, contrairement aux GFI dont les parts peuvent être cotées en bourses, les parts de GFF ne le sont pas, ce qui les rend moins liquides.

 

Les GFI et GFF désignent donc deux types de structures juridiques qui permettent d’investir dans des forêts, mais qui présentent des différences significatives en termes de fonctionnement, d’objectif et de fiscalité. Le GFI est principalement axé sur l’investissement et la liquidité, tandis que le GFF est axé sur la gestion patrimoniale et durable des forêts. Les deux présentent des avantages fiscaux. Le choix de la forme de l’investissement dans la forêt dépend donc de la gestion que vous envisagez. Si, en tant qu’épargnant, vous ne souhaitez pas être intégré à la gestion, et avez un objectif de diversification, vous avez tout intérêt à vous tourner vers les GFI.

 

Investir en GFI avec Aeternia Patrimoine

 

Aeternia Patrimoine est un cabinet de conseil en gestion patrimonial qui peut vous proposer, si cela correspond à votre profil investisseur et à vos besoins (après une étude patrimoniale), d’investir en bois et forêts. C’est un sujet que nous maîtrisons. Nous avons d’ailleurs réalisé une vidéo pédagogique, le premier épisode de la série “Forêxpresso”, avec Paul Blondel, responsable commercial chez France Valley, le leader de la gestion de GFI. Nous y détaillons les avantages fiscaux liés à la transmission des parts investies en GFI.

 

En prenant rendez-vous avec Aeternia Patrimoine, vous pouvez bénéficier de conseils personnalisés et d’une expertise approfondie dans ce secteur spécifique. Cela vous permettra de comprendre les spécificités de l’investissement forestier, d’évaluer sa rentabilité potentielle, de considérer les risques associés, et de maximiser vos retours sur investissements tout en contribuant à la gestion durable des ressources naturelles. Nous ferons tout pour combiner vos objectifs financiers et éthiques. Pour toute question, contactez Aeternia Patrimoine. Aussi, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux. Notre chaîne YouTube aborde avec pédagogie la gestion de patrimoine et l’investissement.

Lire nos actualités

Assurance vie

Comment réduire ses impôts ?

PARTICULIERS

Comment anticiper et préparer le besoin de revenu pour les études de vos enfants avec Aeternia

BOURSE/FINANCE

Bourse : Un tiers des Français veulent investir en 2024

BOURSE/FINANCE - PARTICULIERS

Comment donner de l’argent pour les fêtes sans risque fiscal

Epargne retraite - PARTICULIERS

Baisse de revenus avant la retraite : comment anticiper

Epargne retraite

Devez-vous transférer vos anciens PERP et Madelin, ou l’assurance-vie vers un PER ?